Sport et audition : Comment le sport peut-il protéger nos oreilles ?

Le sport est une activité bénéfique pour notre santé. Il préserve le corps mais aussi le cerveau des effets de la vieillesse. Le système auditif fait partie du cerveau et en conséquence, il jouit aussi des bienfaits dus au sport.

Bienfaits du sport sur l’audition

Comme tous les autres éléments du corps humain, le cerveau vieillit. Des changements s’opèrent comme étant un vieillissement naturel. Ces phénomènes affectent aussi la zone de l’audition et peuvent être ralentis par la pratique du sport.

En effet, on a pu constater que le cerveau vieillit moins chez les personnes âgées de 60 à 80 ans pratiquant une activité sportive. Cet état est la conséquence d’une meilleure circulation sanguine et d’une oxygénation optimale des cellules du cerveau. Cet apport efficace du sang est aussi effectué au niveau de la cochlée, qui est composée de cellules ciliées et assurent son fonctionnement dans les meilleures conditions. 

Grâce à la pratique du sport, l’oxygène est véhiculé vers les organes dédiés à l’audition et à chacune des cellules auditives. Les vibrations qu’ils subissent sont transformées en impulsions et acheminées correctement vers le cerveau avec un maximum d’efficacité.

Prévention des changements vasculaires

Pour que nous puissions entendre, divers éléments sont sollicités, à savoir le l’oreille externe et interne, le nerf auditif qui véhicule le signal et le cerveau qui interprète ce dernier. De manière évidente, un cerveau préservé et bénéficiant de bons entretiens maintient aussi l’audition dans de bonnes conditions.

En préservant l’audition et en remédiant de manière précoce les problèmes d’audition minimes, ces actions contribuent à retarder le vieillissement du cerveau. Elles sont d’une grande aide pour empêcher l’apparition de troubles comme la maladie d’Alzheimer. Le sport contribue donc à l’entretien du système auditif, mais aussi du cerveau.

Etudes sur l’impact du sport sur l’audition

Des études ont démontré que la pratique d’activité physique, de manière régulière, protège des traumatismes sonores et préserve efficacement les cellules auditives. Il a été prouvé que sur des individus travaillant dans un endroit soumis à un niveau de bruit considérable, ceux qui pratiquent le sport présentent moins de troubles de l’audition par rapport aux personnes qui ne pratiquent aucune activité physique. En effet, le risque de troubles auditifs est multiplié par deux pour ces personnes.

Une autre étude à été menée sur une période de 5 ans. Toutes les personnes ayant participé à cette étude ont subi au préalable un test auditif. Après 5 ans, elles ont  réalisé de nouveau un test auditif identique sur chaque personne. On a pu constater que les personnes qui pratiquent régulièrement du sport ont une perte auditive ralentie par rapport à ceux qui n’en pratiquent pas. De même que chez d’autres personnes qui ont régulièrement une activité physique, leur capacité auditive s’est nettement améliorée.

Ces résultats confirment que les activités physiques et sportives contribuent à l’apport d’oxygène et de sang aux cellules auditives et améliorent l’audition en générale chez les personnes qui les pratiquent de manière régulière. Afin de bénéficier d’une prise en charge des consultations médicales et des frais médicaux, souscrivez-vous à une mutuelle santé. Santors peut vous aider à choisir la meilleure formule.

Source : https://www.meilleur-audio.fr/2019/05/pratiquer-une-activite-physique-rendrait-notre-ouie-plus-fine/