Quels sont les appareils auditifs avec un reste à charge zéro ?

Les appareils auditifs sont d’une grande utilité et doivent être utilisés à temps pour remédier à plusieurs troubles de l’audition. Cependant, lors de leurs achats, la sécurité sociale n’effectue que le remboursement partiel de ces appareils. De ce fait, le patient dispose d’un reste à charge plus ou moins considérable. Ce fait constitue à un frein à l’accès à ces appareils puisque de nombreuses personnes n’ont pas le moyen de régler la charge restante.

Reste à charge maîtrisé et reste à charge zéro

A partir du 1er janvier 2020, on a procédé à un reste à charge maîtrisé sur les appareils auditifs. Ils ont dorénavant un prix plafond de 1100 €. L’Assurance maladie et votre mutuelle optique effectuent un remboursement à hauteur de 720 €.

A compter du 1er janvier 2021, il est possible que le patient ne débourse aucune somme grâce au dispositif 100% Santé appelé aussi Reste à Charge Zéro. Cette réforme a pour but de plafonner les prix concernant les soins optiques, dentaires et les appareils auditifs pour un meilleur accès à ces soins et pour un remboursement plus conséquent de la part de la Sécurité Sociale. Il y aura donc une catégorie d’appareils qui sera remboursé à 100%. Le reste à charge sera alors remboursé par la mutuelle du patient. A la fin, ce dernier ne déboursera aucune somme et bénéficiera d’un reste à charge zéro. 

Catégories d’appareils auditifs et reste à charge

Les appareils auditifs sont répartis en 2 classes :

  • Classe 1 : Cette classe est composée d’appareils qui bénéficieront d’un remboursement intégral. La Sécurité sociale se charge d’une partie du remboursement et les mutuelles de santé du reste à charge. Ce remboursement reste à charge zéro est effectif dès le 1er janvier 2021.
  • Classe 2 : Cette classe est constituée des appareils auditifs proposés à prix libres. Ces appareils ne font pas partie de la classe 1. Mais toutefois, leurs prix ne doivent pas être au-dessus de 1600 € et la sécurité sociale remboursera à hauteur de 400 €.

L’audioprothésiste à l’obligation de proposer au minimum un appareil se trouvant dans la classe 1, dans son devis normalisé d’appareil auditif. 

Quels sont les appareils auditifs avec un Reste à charge zéro ?

La classe 1 d’appareils auditifs (Reste charge zéro à partir de 2021) est composée d’appareils auditifs qui peuvent se positionner derrière l’oreille ou aussi de modèles intra-auriculaires. Ces appareils doivent au moins disposer de 3 options parmi les suivantes : une technologie de connectivité sans fil Bluetooth, une bande passante égale ou supérieure à 6000 Hz, une synchronisation binaurale, un réducteur d’acouphène, un réducteur de bruit de choc ou de vent, un réducteur de réverbération. L’appareil doit avoir une amplification de 30 dB au minimum et d’une douzaine de canaux de réglage.

Un période d’essai de 30 jours est possible avant l’achat définitif de l’appareil. Le produit doit être garanti pendant 4 ans. Un suivi d’adaptation et aussi un suivi annuel seront entrepris. Les accessoires indispensables à l’appareil sont inclus dans cette classe, comme les piles, les consommables et divers éléments pour un fonctionnement optimal de l’appareil.

Il est à noter que les assistants d’écoute qui sont vendus en pharmacie ne jouissent d’aucune prise en charge. Ces dispositifs sont des amplificateurs de son qui ne sont pas prescrits par un médecin ORL. Pour pouvoir bénéficier des prises en charge, il est impératif que l’appareil soit utilisé sur prescription médicale d’un médecin ORL.

Afin de vous alléger et de bénéficier d’un remboursement des frais de soins et de traitement, souscrivez-vous à une complémentaire santé ou une mutuelle santé. Santors peut vous conseiller à faire le bon choix, selon vos attentes et vos budgets.

Source : https://www.ideal-audition.fr/actualites-audition/reste-a-charge-zero-appareils-auditifs